Opioïdes forts, opioïdes faibles, où en sommes-nous en 2017 ?

Avatar du membre
Sabine
Messages : 61
Enregistré le : jeu. 9 févr. 2017 15:54

Opioïdes forts, opioïdes faibles, où en sommes-nous en 2017 ?

Messagepar Sabine » ven. 2 févr. 2018 14:54

La revue « Le Flyer », créée en 2000, est uniquement diffusée en format PDF. Vous pouvez consulter et télécharger les numéros gratuitement sur le site http://www.rvh-synergie.org/documentati ... flyer.html.
Nous avons été intéressé par le numéro 67 de mai 2017, page 4 à 8, offrant une analyse sur les opioïdes.
"Depuis la création des 3 paliers de l’OMS en 1986, destinés à améliorer la prise en charge de la douleur cancéreuse, un distinguo a été imposé entre 2 catégories d’opioïdes, les faibles (palier 2) et les forts (palier 3). La classification en 3 paliers de l’OMS devait être spécifique du cancer. En pratique, elle a été utilisée pour tout type de douleurs. On préfère utiliser les termes d’opioïdes ‘faibles’ ou ‘forts’ plutôt que palier 2 ou 3...
Si les opioïdes faibles ont leur place dans la prise en charge de la douleur, les recommandations et études comparatives les plus récentes indiquent qu’en cas de douleur cancéreuse modérée, l’utilisation de morphine à faible posologie est préférable à celle du tramadol ou de la codéine...."
article en intégralité sur : http://www.rvh-synergie.org/images/stories/pdf/Flyer_67.pdf

Retourner vers « Douleur: évaluation et prise en charge »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité