Un rayon de l’espérance pour avancer les Soins Palliatifs au Sénégal

Avatar du membre
Sabine
Messages : 108
Enregistré le : jeu. 9 févr. 2017 16:54

Un rayon de l’espérance pour avancer les Soins Palliatifs au Sénégal

Messagepar Sabine » dim. 26 janv. 2020 18:52

Une formation de deux semaines au Sénégal en décembre 2019
Le navire Africa Mercy est actuellement au Sénégal pour soutenir les services de santé.
Lisez ce compte-rendu!
Pendant leurs visites au Bénin et au Cameroun, le personnel des Mercy Ships a été témoin d’une approche et d’une expérience des Soins Palliatifs africains modelées par des anciens diplômés de Hospice Africa Uganda (HAU). En septembre 2017, Mercy Ships s’est mis en contact avec HAU pour proposer la possibilité d’un partenariat pour avancer la cause des Soins Palliatifs en Afrique. Hospice Africa Uganda, un modèle pour l’Afrique, soutient les pays Africains dans l’intégration des Soins Palliatifs dans leurs systèmes de santé publique. Hospice Africa (Soins Palliatifs) France (HAF/SP) travaille ensemble avec HAU particulièrement pour soutenir le développement des soins palliatifs dans les pays Africains francophones.
Au début de 2019, Mercy Ships a envoyé une de ses bénévoles à participer à la formation d’initiateurs, qui dure cinq semaines, à Hospice Africa Uganda à Kampala, afin qu’elle puisse mieux comprendre les démarches employées par HAU. Hospice Africa (Soins Palliatifs) France se réjouit maintenant de collaborer avec Mercy Ships, par HAU, à envoyer des facilitateurs au Sénégal pour y mener une formation d’une durée de deux semaines. La formation a commencé le 9 décembre 2019 et conclura à la fin de cette semaine. Elle met l’accent surtout sur la responsabilisation des professionnels de la santé des connaissances et compétences de base en Soins Palliatifs et à assurer qu’ils sont en mesure de fournir des services de soins palliatifs, sensibiliser et faire du plaidoyer pour l’accès amélioré aux services de soins palliatifs qui sont culturellement appropriés et abordables.
La première semaine de la formation s’est conclue avec la participation de trente-sept professionnels de la santé. Pour la plupart des participants de la formation, les Soins Palliatifs représentaient un nouveau concept. Dans le pays, l’utilisation de la morphine liquide orale pour les malades ayant de la douleur modérée à sévère est très limitée. Les participants ont reconnu la nécessité de prendre exemple sur Ouganda en améliorant l’accès à ce médicament si les services de soins palliatifs doivent être améliorés. Il est impressionnant de constater que des diplômés sénégalais de HAU ont facilité un nombre des séances de cette formation.
La formation continue cette semaine avec dix participants qui ont été soigneusement sélectionnés de la cohorte de la semaine dernière. La formation de cette semaine a pour but la responsabilisation des professionnels de la santé des compétences à former les autres. On espère qu’à la fin de la formation, ces professionnels de la santé auront acquis les connaissances de base en Soins Palliatifs pour qu’ils puissent faire de la sensibilisation et du plaidoyer pour l’accès amélioré aux soins palliatifs et pour l’accès aux médicaments essentiels, surtout la morphine liquide orale.
Suivant la formation, les équipes d’Hospice Africa et de Mercy Ships rendront visite à quelques-uns des unités de Soins Palliatifs déjà établis et se réuniront avec des personnes clés qui ont été impliquées dans l’avancement de la cause des Soins Palliatifs au Sénégal. Il est à espérer que ces engagements contribueront à ouvrir la voie à l’avenir pour savoir comment intégrer au mieux les Soins Palliatifs dans le système de santé publique, afin qu’ils deviennent accessibles à tous ceux ayant besoin.

Retourner vers « Soins palliatifs en Afrique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité